Quelle est la compétence d'un électricien hors-construction?

L'électricien hors contruction présentement en emploi a généralement suivi un DEP en électricité de 1 800 heures, soit 450 heures de plus que les autres électriciens *1. Ces heures supplémentaires ont été investies à apprendre davantage l'identification des problèmes, le diagnostic, et à apprendre comment choisir parmi plusieurs solutions celle qui convient le mieux à chaque situation. Sa période d'apprentissage a aussi été orientée vers la résolution des problèmes de nature électrique et vers les choix appropriés de solutions. En tout, sa formation et son stage d'apprenti auront duré un total de 8 000 heures.

Pour tous les électriciens qui finissent présentement leurs études, le DEP aura duré 1 800 heures, mais le stage d'apprentissage de l'électricien hors construction se distingue singulièrement
*2: l'apprenti en électricité hors construction doit démontrer qu'il a expérimenté plus de 300 tâches reliées au métier d'électricien. Après avoir expérimenté chacune de ces tâches, l'apprenti doit les faire certifier par le compagnon, qui signe dans le guide d'apprentissage de l'apprenti. Ces tâches couvrent l'entretien des installations électriques, allant de la planification du travail à l'inspection, aux travaux d'entretien, au remplacement de pièces et composantes, jusqu'à la remise en marche; il rédige ensuite un rapport d'intervention.

En ce qui concerne la réparation des installations électricques, l'apprenti électricien hors construction doit d'abord s'habituer à chercher la difficulté, poser un diagnostic et proposer des solutions. Une fois ces étapes franchies, il doit apporter les correctifs nécessaires et remettre l'équipement ou le système en marche. Évidemment, le tout est suivi d'un rapport d'entretien.

Le troisième volet important de l'apprentissage de l'électricien hors construction est la pose, la modification et la restauration de composants d'intallations électriques. Puisque l'électricien hors construction est plus souvent qu'autrement le maître de ses interventions, l'apprenti doit s'habituer à planifier lui-même son travail. Il devra apprendre à procéder à des installations complètes, jusqu'à la mise en marche, après quoi il rédigera son rapport d'entretien.

Emploi-Québec vérifie la démarche d'apprentissage de l'apprenti à intervalles réguliers.

Une fois que l'apprenti électricien hors construction a démontré sa capacité à accomplir une tâche, capacité certifiée par la signature du compagnon, il peut dorénavant effectuer la tâche concernée sans la présence du compagnon, tout en restant sous la gouverne de ce compagnon.

Lorsque l'apprenti électricien hors construction a complété l'expérimentation des tâches prescrites dans le Guide d'apprentissage pour la qualification en électricité et qu'il a cumulé un minimum de 5 000 heures, il peut se présenter à l'examen final de qualification.

La sécurité étant habituellement le résultat d'un travail effectué par des gens compétents, l'AcpééeQ s'est dédiée à aider ses membres à maintenir et développer leurs compétences. d'ou le slogan:

La compétence au service de la sécurité

Voilà un ensemble qui démontre à quel point les organisations qui ont des besoins constants d'entretier et de développement de leurs installations électriques sont de grandes gagnantes à compter sur leur propre service d'électricité.

*1 Depuis 2008, tous les électriciens formés au Québec suivent un DEP d'une durée de 1 800 heures.
*2 Pour l'électricien de construction, l'apprentissage consiste à cumuler un total de 8 000 heures, incluant son DEP, pour avoir le droit de subir l'examen final. Il n'a pas à démontrer quelles tâches il a expérimentées et il doit travailler avec un compagnon électricien en tout temps pendant cette période.